Le bêtisier du piéton

Postez en « commentaire » ci-dessous vos photos et remarques sur vos coups de gueule :

  • aménagements incongrus, mal conçus, dangereux
  • voitures empêchant le passage des piétons, poussettes, fauteuils roulants
  • absence totale de trottoir ou de cheminement réservé aux piétons

Potelets-Trottoirs

A vous de jouer !

 

34 thoughts on “Le bêtisier du piéton

  1. Dans un bêtisier sur Montpellier, rien n’empêche de montrer les bonnes pratiques des autres que Montpellier n’applique pas. Ici un exemple banal de jalonnement pour les piétons qui indique sur la place de la gare de Grenoble la direction et le temps d’accès de lieux importants de la ville. De tels panneaux de grandes dimensions existent partout dans la ville.
    Je les ai traduits en équivalents montpelliérains.

    Place Victor Hugo = Place de la Comédie
    Caserne de Bonne = Antigone
    Place St Bruno = Plan Cabanne

    1. Nous n’avons pas trouvé de moyens pour afficher les photos verticales. Il faut les transformer en photos horizontales avant de les sélectionner, ou n’envoyer que des photos horizontales.

  2. Place du 8 mai 1945 (suite).
    Entrée du boulevard Berthelot : le feu piéton est au vert durant 7 secondes… impossible de traverser dans les temps, même pour une personne valide.

  3. Place du 8 mai 1945. Du haut de l’avenue Clémenceau au bas de l’avenue de Toulouse, si vous respectez les itinéraires piétons et les feux, comptez 5 minutes ! Conclusion : les piétons vont tout droit.

  4. Le feu est vert pour les piétons… Mais Madame ne peut pas déplacer sa voiture, il faut la comprendre : elle est enceinte ! Et moi… Avec ma poussette avec mon bébé, je ne passe ni à travers les arbres, ni à travers les barrières ! Incroyable…

  5. Rue Isidore Girard. Aucun trottoir sur le coté gauche, trottoir minuscule sur le coté droit. Et pour la cerise sur le gâteau, on met un horodateur dessus. Pas question de sacrifier une place de parking par contre. Piétons débrouillez-vous !

  6. Spectacle quotidien , avenue de la Justice de Castelnau, à hauteur de la station Total : les clients du restaurant rapide se garent sur le trottoir. Les piétons n’ont qu’à déborder sur l’avenue (enfants, poussettes, etc…). A quand un accident ?

  7. Cette photo est prise dans le quartier rive gauche.
    Ne pouvant pas se garer sur les trottoirs, des automobilistes se sont faits créer des places de stationnement sur le passage piéton et la piste cyclable. A vos commentaires!!

  8. Oui, je sais, j’insiste, mais quand même, en pleine ville dans un quartier où résident de nombreuses personnes âgées, est-ce admissible?

  9. Suite des « més »aventures d’une piètonne avec déambulateur :
    Pour aller au bureau de vote de son quartier, il a fallu l’accompagner en voiture, alors qu’avec des trottoirs ou cheminements piétons délimités et aménagés tel que prévu par la loi d’accessibilité, elle aurait pu y aller toute seule. Ici une simple bande de peinture pourrait suffire avec des raccordements pour les morceaux de trottoirs existants.

  10. Scènes de la vie d’une Montpelliéraine avec un déambulateur:

    Ces photos sont prises dans la quartier de l’Aiguelongue. Précisons que cette dame ne peut quasiment plus sortir en raison des difficultés rencontrées

  11. Le quartier des Aubes recèle quelques curiosités qui, sans être des exclusivités, n’en sont pas moins cocasses.
    Ici, vous êtes sur l’Avenue de saint-Maur … pas dans une ruelle, ni dans un parc …

  12. Quartier des Beaux-Arts, Episode 2 : rue Louis Frédéric Rouquette.
    C’est pas très sympa de la part du propriétaire du vélo. Et que dire de la superbe prise d’eau des pompiers ?!

  13. En face de l’hôtel de la police, l’entreprise Christophe Ribo (peinture, sols, murs, décoration, isolation, solaires) utilise le trottoir comme parking gratuit. Mais ça ne semble pas déranger la police plus que ça. Les piétons sont pries de faire le tour …

  14. @ mary qui dit :
    > 8 novembre 2015 à 17 h 09 min
    > dans le secteur place du 8 mai 1945 à Montpellier, les vélos sont les rois, les piétons sont des c..s!!!
    > j’ai déjà envoyé cette photo à Midi Libre, qui l’a publiée il y a plusieurs mois, mais pas de changement depuis

    La piste cyclable sur la place du 8 mai 1945 n’est pratiquement pas utilisée par les vélos parce qu’elle quasi inutilisable. Dans le sens où vous la montrez cette piste, sur à peine 50m, nous fait traverser une bonne dizaine de voies de circulation alors que l’éviter permet de passer en une seule séquence de feu.

    Cette place est un point noir de la ville de Montpellier. Ne serait-ce qu’à cause des enfants des deux écoles qui l’empruntent cette piste doit être boycottée par les cyclistes urbains, quitte à subir les coups de klaxon des automobilistes rageurs.

  15. Rond-point René Char, dans un quartier (Pierres-Vives) en plein développement, charnière entre la Paillade, Alco (Collège Rabelais et Lycée Jean Monnet, Hôtel du Département, Sup de Co), site Sanofi. Cherchez les passages piétons… il n’y en a pas !

  16. dans le secteur place du 8 mai 1945 à Montpellier, les vélos sont les rois, les piétons sont des c..s!!!
    j’ai déjà envoyé cette photo à Midi Libre, qui l’a publiée il y a plusieurs mois, mais pas de changement depuis

  17. La place d’Olympie est conçue pour que les voitures ne perdent pas la moyenne : pas de passage piétons ici. Les piétons n’ont qu’à faire le détour

  18. Mais où peuvent bien passer les piétons?
    Sur la chaussée avec les voitures?
    Sur la piste cyclable?
    Ou en renversant les motos exposées par le magasin contigu?
    Vous êtes priés de rayer la ou les mentions inutiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *